Le Prieuré de l'oranger - Samantha Shannon

mardi 28 avril 2020


Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s'éveille. La maison Berethnet règne sur l'Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d'elle... Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages.
Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l'usage d'une magie interdite s'impose pour cela. De l'autre côté de l'Abysse, Tané s'est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence. Pendant que l'Est et l'Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s'éveillent d'un long sommeil...
Bientôt, l'humanité devra s'unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.









✔ : Les personnages, le scénario, l'univers et j'en passe !
✖ : Rien !



Pour combler mon appétit en cette période de confinement, j'ai pas opté pour un énorme pavé de près de 1000 pages de bonheur. Vous connaissez forcément cette grosse brique alias LA sortie de l'année à ne pas manquer. Voilà pourquoi je lui ai laissé sa chance !!! Alors, aujourd'hui, nous n'allons pas parler maçonnerie (vous m'en voyez désolée) mais plutôt dragons, légendes et magie.

Depuis plus d'un millénaire, depuis que le Saint Gallian Berethnet pourfendit le redoutable, la dynastie Berethnet 100% féminine règne sur le royaume d'Inys faisant ainsi perpétuer la paix. Mais (car il y a toujours un "mais" dans mes résumées), les troupes du fameux Sans-nom sont de retour près à accorder à l'histoire un deuxième volet. Bon, on pourrait se dire qu'un p’tit mariage entre les côtés est et ouest de l’abysse arrangerait les choses. Mais ce n'est pas une mince affaire... Côté Ouest, la Reine Sabran IX refuse le mariage alors que seule la naissance d'une nouvelle héritière pourrait sauver le monde tandis que Ead, sa servante au service d'une société secrète de mages, tente de protéger sa maîtresse des nombreux coups d'états qui la visent. Côté Est, Tané vit ses meilleurs jours. En effet, elle s'apprête à voir son rêve de toujours se réaliser : devenir dresseuse de dragon en rejoignant le légendaire clan Miduchi. Mais, peu avant la cérémonie, elle voit un réfugié venu d'Inys échouer sur la plage. Un homme qui souhaite réunir l'Est et l'ouest pour vaincre la menace d'invasion maléfique qui pèse sur le royaume.


Désolée pour ceux qui auraient aimé qu'on parle carrelages, cheminées et lattes de parquets.


Bon, c’est bien le bordel hein (dans l’univers ou dans mon résumé ? Là est la question). Et, attendez que je revienne aux origines de la division entre Est et Ouest ! Non, on s’en passera hein. Pour résumer brièvement, il y a de la répression, des guerres de religions et parfois quelques bastons. C’est pas la joie chez Samantha Shannon… Au moins, l’autrice nous fait comprendre d’emblée que ça va être compliqué et ça, nous, on adore !!!!

L’autrice va également aller remuer l’Histoire du royaume. On s’immerge dans les vieilles légendes qui sentent le parchemin moisi (hmmmm…. On en rêve Wonder !) tellement elles sont reniées et oubliées de part et d'autre de l'abysse. Oui, vous allez me dire, à quoi ça sert ? Bah c’est une des méthodes pour sauver le monde pardi ! Rassembler des éléments d’histoire répartis entre Est et Ouest durant 1000 pages ? Du bonheur je vous dis. Même si ça se fait doucement, on voit les personnages fouiller dans leur passé et dévoiler la vérité. On parle de prêtresses oubliées, de reines, de sorcières de dragons… Et ça, on aime (surtout que c’est vraiment fluide mais j’en reparlerai) !!!!!


C'est moi ou tous mes paragraphes se finissent pareil ?  Encore un et je m'auto-attribue à un Oscar ! 


Parlons peu, parlons dragons si vous le voulez bien. Dans l’univers du Prieuré, il y en a deux sortes : ceux de l’est et ceux de l’ouest aka les gentils et les méchants. J’ai aimé le fait qu’ils soient aussi différenciés physiquement car les uns sont des dragons médiévaux type gargouilles moches et les autres issus du folklore asiatique (les plus beaux quoi <3). En tant qu’amoureuse éperdue de ces créatures remplies de mystères, je ne peux que valider ! Encore une fois, la différence entre Est et Ouest est flagrante (au cas où si vous ne l'auriez toujours pas compris, ils sont plus copains). A l’ouest, on est un peu bourrins et on a tendance à faire l’amalgame entre les deux espèces car les wyrms sont serviteurs du Sans-nom alors que, du côté oriental de l’abysse, on vénère les belles créatures estriennes. Etant une grosse grosse fan de dragons, j'ai adoré cette mythologie draconique bien développée.


Allez : petit GIF d'illustration !


Bon, vous l’avez compris : on a un background de dingue dans ce roman mais, si il y a un autre truc trop cool, ce sont les personnages. Déjà, je veux faire un énième big up à ce roman où, pour une fois, les femmes n’officient pas dans les coulisses mais bien sur le devant de la scène !!!! (maintenant, j'ai le sens de la vie dans la tête, nickel !) Oubliez les princes pourfendeurs de dragons, les vieux sages pourris (comme les parchemins ;) ou les rois tyranniques. Ici, on est face à des femmes battantes, des souveraines, des guerrières, des femmes fortes qui n’ont pas besoin des hommes pour faire leur p’tit bout de chemin et pour faire leur choix. Mais, elles arrivent à rester originales et pas dans le cliché extrême de la « femme badass ». Si on prend Ead et Sabran, elles sont fortes oui mais pas invincibles pour autant. Elles sont toujours touchées par le poids du passé, du pouvoir, des devoirs… A titre personnel, ce sont mes deux coups de cœur personnages du roman ! Je les trouve davantage intéressantes que Tané que... je n'ai pas aimé qu'on se le dise.

Les amours sont également libres (merci la représentation). Il y a bien des personnages lesbiennes dans ce roman et, car le monde est ce qu’il est, elles ne sont pas épargnées car dans la nécessité de procréer – bien-sûr, le but de la vie d'une femme est de faire des enfants et puis rien d’autre (pas taper, pas taper, pas taper…).
Samantha Shannon arrive également à prendre le temps de faire évoluer tous les personnages. Comme je l’ai dit plus haut, chacun va aller déterrer son passé et découvrir des choses qui vont bouleverser leur certitudes.

Une des raisons pour lequel le lecteur peut avoir peur de se lancer dans le roman, c’est forcément sa taille et son épaisseur qui ont tendance à effrayer. C’est pourquoi autant rassurer les esprits ! NON ce roman n’est pas lourd (enfin si, mais non… bref) ! Certes, on s’accordera sur le fait que les 100 premières pages sont un peu longuettes mais, au-delà de ça, c’est fluide de chez fluide ! La traduction française est fort bien effectuée. On est vraiment sur un registre de langue assez soutenu mais qui reste accessible et qui ne tombe pas dans le pompeux. Au pire, si vous ne comprenez pas quelques mots, il y a un lexique à la fin du bouquin ainsi qu’un annexe des personnages, dieu que c’est pratique !!!! (y a même une carte, alors là, je dis CHAPEAU !)


Mettre une carte dans son bouquin, c'est validé de chez validé !



Alors non, je n’ai pas ressenti la petite étincelle du coup de cœur mais cela reste un excellent roman que je ne peux que vous recommander malgré sa taille un rien intimidante. Que vous soyez gros lecteurs de Fantasy ou même néophyte, ce roman doit absolument filer dans votre Wishlist !

Très chouette fan art trouvé sur Tumblr (lien dans l'image)


*

Allez moi, je vais manger ! (oui ma vie est vraiment ultra intéressante 😭)

Bisous enflammés ♥ Wonder.

*

Un p'tit mot pour la fin ?

"Ne cherche pas le soleil de minuit sur terre, car il est en toi." 

Vos Commentaires :

  1. Je suis super contente de lire que tu as adoré cette jolie (petite, haha) brique ! ♥ Elle est merveilleuse ! Ce que j'ai adoré aussi, c'est la présence de Ed, qui est une protagoniste de couleur. C'est suffisament rare pour être souligné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir pu rejoindre son fan club ♥
      Graaave d'accord pour Ed, je la trouve fabuleuse aussi !!!!

      Supprimer
  2. Encore une chronique qui me donne envie de craquer pour ce livre... L'univers a l'air riche et les personnages très intéressants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha la millième sur la toile depuis sa traduction 😂 Eh bien, t'as tout compris !!!!

      Supprimer
  3. Il a l'air vraiment chouette ce livre, mais le côté brique me fait un peu peur. Pour autant, je pense que je finirai pas me laisser tenter. De toute façon, je suis faible, je n'arrive jamais à dire non à un bon livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha la faiblesse, je connais moi !!!! 😅 J'espère qu'il te plaira !
      Je peux te jurer qu'on oublie très vite la taille du roman, tellement on est dedans ^^

      Supprimer
  4. Encore une fois j'adore ta chronique, elle est super originale avec tous ces gifs xD J'espère pouvoir trouver ce roman un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ^^ J'espère pour toi également ! Quand on aime la bonne Fantasy, c'est un must-read 😁

      Supprimer
  5. Il me fait tellement envie ! L'ambiance, la couverture, le résumé, TOUT me pousse à le lire ! X)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha c'est sûr ^^ Plus qu'à sauter le pas maintenant !! 😊

      Supprimer
  6. Depuis sa sortie française j'ai très hâte de le lire, bien que ce soit un pavé impressionnant :c
    Il a tout pour me plaire ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme !!! J'espère que tu pourras le lire au plus vite 😊

      Supprimer
  7. J'ai tellement hâte de pouvoir me l'acheter et le lire, il me tente depuis sa sortie et lire ton avis me rend davantage curieuse =)

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai dans ma PAL et j'ai vraiment trop hâte de le lire ! :D
    Par contre, il me fait un peu peur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ^^ C'est vrai que d'apparence, il est un peu terrifiant :) Mais, à force de voir des avis positifs, on finit par se lancer ! Je te jure qu'on ne regrette pas d'avoir tenté l'aventure:)

      Supprimer
  9. "Parlons peu, parlons dragons" JE DIS OUI.
    mdr sinon je suis super contente que tu aies aimé, ça me fait très plaisir parce que moi aussiiiiii héhé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha la petite phrase qui fait mouche chez les fans des grosses bébêtes 😆 Trop contente de rejoindre la fameuse team fan du Prieuré ♥

      Supprimer

1 commentaire posté = 1 sourire dans ma journée ♥
Merci pour votre passage sur mon blog, cela me fait très plaisir ^^