{Chronique} Jackaby #1 - William Ritter

dimanche 3 novembre 2019

Auteur : William Ritter
Éditeur : Bayard (jeunesse)
Parution : 2018
Genre : Fantastique
Pages : 343
Prix : 14,90 €

Abigail Rook, 17 ans, débarque en Amérique. La tête pleine de rêves d’ailleurs, elle espère vivre l’aventure avec un grand A.

Elle fait la connaissance d’un étrange personnage, Jackaby, qui lui offre un emploi. Détective doué de facultés de médium, il est capable de voir les phénomènes surnaturels.

Pour sa première mission, Abigail accompagne son nouveau patron sur les lieux d’un crime particulièrement sanglant. 
Jackaby soupçonne l’assassin de ne pas être humain, ce que la police refuse de croire. 
Mais les meurtres s’enchaînent et confirment les soupçons du détective…

Jackaby fait parti de ces livres qui sont dans ma Wishlist depuis leur sortie parce qu'ils me tentaient beaucoup beaucoup et qui pour des raisons obscures, n'en sortent que maintenant... Mais bon j'arrête de tendre le bâton pour me faire battre (expression 100% vieille) ! En bref, le résumé m'a de suite parlée car il semblait regroupé absolument toutes les caractéristiques d'un bon roman : héroïne qui bouge ses fesses + personnage chelou + créatures fantastiques + 19ème siècle + mystère = coup de cœur assuré ? C'est ce que nous allons voir...

*Ceci est un suspens*

1892, Etats-Unis : Abigail Rook, une jeune anglaise de 17 ans, débarque à New Fiddleham avec un grand désir d'aventure et des rêves plein la tête. Mais redescendons deux minutes ! Car pour subvenir, la jeune fille doit d'abord trouver un emploi digne de ce nom c'est la vie. C'est alors qu'elle voit une annonce dans le journal d'un detective qui recherche une assistante. En allant se présenter à l'adresse indiquée, Abigail va être embarquée dans une aventure qui a un goût très prononcé de sang mais aussi une petite odeur de paranormal. Car son employeur, un certain Jackaby, est loin d'être normal et son job l'est encore moins... Je dirais même qu'il est plus paranormal... Ok je sors !



Bon alors, après ce résumé de qualitay déjà de retour, l'emmerdeuse, je l'ai aimé ce bouquin oui ou non ? Bah oui hein, ça aurait été bizarre quand-même... J'avoue que j'ai peut-être un faible pour cette histoire car elle me rappelle beaucoup celle que je suis en train d'écrire. Eh oui j'écris une histoire ouais choqués ? ! Même si elles sont quand-même assez différentes, elles ont  pas mal de points communs et ça m'a bien fait sourire...

Et commencez pas à crier au plagiat hein !
(J'ai commencé cette histoire bien avant avoir mis ce livre dans ma WL et j'en avais oublié l'histoire accessoirement)

L'univers m'a énormément plu. L'histoire se déroule aux Etats-Unis au XIXème siècle mais on a clairement l'impression que ça a lieu à Londres. Et ça, ça m'a plu ! Parce que le XIXème siècle, c'est ma période historique fétiche et que Londres est ma ville préférée. Donc j'ai kiffé !!! Si vous voulez, l'ambiance fait très romans de Sherlock Holmes et Jack L’Éventreur, ça donne tout de suite une petit idée du truc ! D'ailleurs, je vais beaucoup faire d'analogies avec le détective de Conan Doyle car vous allez vite vous rendre compte que les points communs sont multiples...

Tiens, y en a un qui se ramène du coup
Vous pouvez vous estimer heureux que cela ne soit pas le meurtrier au moins

L'aspect surnaturel de l'histoire est vraiment intéressant ! On a tout un folklore qui nous est présenté avec plein de créatures fantastiques pas trop mignonnes et gentilles pour la plupart mais cools, c'est sûr :  brownies (non je ne parle pas de gâteaux, bande d'estomacs sur pâtes), leprechauns, gnomes, trolls, banshees et autres joyeusetés sont présents dans ce roman. Ca ajoute un aspect un peu "conte de Grimm" à notre univers déjà bien sombre. Heureusement que Jackaby est là pour nous faire un peu d'humour, sinon ce bordel serait bien dark (mais bon, vu que je l'ai lu le soir d'Halloween, ça m'a pas trop dérangée).


Et ma transition est toute trouvée car c'est de ce mystérieux détective dont je vais vous parler maintenant ! J'ai eu un véritable coup de cœur pour Jackaby qui est pour moi un mix entre Sherlock (encore lui, il ne nous quitte plus) et  le Chapelier Fou. En d'autres termes, c'est un mix entre deux de mes personnages préférés de la littérature anglophone. Il est juste hyper excentrique, timbré et adepte de ce genre de questions et phrases qui ne veulent rien dire. Je vous jure que j'ai vraiment cru qu'il allait sortir une devinette à la Chap' en mode "Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?" (tmtc). Mais il est aussi perspicace, charismatique et pas mal intelligent ce qui fait de lui un enquêteur plutôt talentueux ^^

Je vais arrêter de citer des personnages de bouquins si ils se ramènent tous dans mes articles hein !
pas toute seule dans sa tête la fille !

Abigail Rook n'est pas en reste pour autant. Même si elle est un peu moins originale que son acolyte, elle est tout aussi attachante ! Forte tête, grande gueule, indépendante... pile ce genre d'héroïne que je kiffe ! En plus c'est elle la narratrice de notre histoire, alors quoi de mieux ? En vrai, je vais encore vous agacer avec mes comparaisons à deux sous mais elle m'a un peu fait penser au docteur Watson, qui est le narrateur des aventures de Sherlock Holmes.

Et d'ailleurs, il approuve son taf ! Preuve qu'elle n'est pas 
totalement nulle, si vous voulez mon avis ! 

Le duo qu'elle forme avec Jackaby fonctionne extrêmement bien et je croise les doigts pour que l'auteur ne transforme pas cette belle relation en un flirt ou une romance car c'est 6000 fois mieux comme ça ! Mais, pour l'instant, romance il n'y a point alors je ferais mieux de la fermer hein je vais attirer les bad things avec mes conneries.

Même Sherlock est pas d'accord !

Le roman fait 300 pages et des broutilles donc il est pas trop long. L'histoire passe relativement vite d'ailleurs, je n'ai que très peu réussi à lâcher ma lecture ce qui est une bonne chose ! L'intrigue policière (car il y a de l'enquête dans ce machin, oui et oui) est plutôt bien construite et maîtrisée mais reste assez simple. On a les pistes rapidement mais le mystère reste profond jusqu'aux révélations finales !

Aucun suspens possible : j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman  même si ce n'est pas un coup de cœur ! Les personnages sont extrêmement attachants, l'atmosphère assez sombre et l'enquête bien ficelée. J'attends avec impatience de pouvoir découvrir la suite des aventures de Jackaby et Abigail. Et, en attendant, je vous recommande ce merveilleux bouquin qui saura en ravir plus d'un !

Je ne pouvais pas trouver de meilleure conclusion à cette chronique.


Avez-vous lu ce roman ? A t-il su vous convaincre ? Vous tente t-il ?

*
Belle semaine à vous et à la prochaine pour un nouvel article (une chronique d'ailleurs mais dans un tout autre registre).
*

Le mot de la fin ?

"Vous n’êtes pas en train de me faire marcher, là ? demandai-je.
Jackaby me regarda d’un air innocent.
– Je vous assure que vous avancez toute seule, Miss Rook."

{Bilan du Mois} Octobre 2019 ~ Des lectures et du blabla

vendredi 1 novembre 2019


Hello !

J'espère avant tout que vous avez passé un bon mois d'octobre (car c'est bien beau mais cet article, c'est un peu "moi moi moi" mais votre vie m'intéresse aussi, sachez-le). C'est drôle car ce mois d'octobre m'a laissée un peu mi-figue mi-raisin. Car pendant la première partie du mois, je n'allais pas très bien... Je me mettais une pression de ouf pour les cours, le blog, les challenges... et étant quelqu'un de control freak (quelqu'un qui veut avoir la main sur tout), bah je me suis pris les pieds dans le tapis et ça fait mal (pleurs, nerfs en pelote, crises d'angoisse...) ! Vu que je suis actuellement en vacances, on redémarre la machine pour repartir sur de bonnes bases à la rentrée ! 

Et on n'oublie pas !

Pour avoir mon avis sur mon mois livresque, je vous laisse lire la suite de l'article mais, dans l'ensemble, je suis très fière de moi ! Les cours ont certes des inconvénients dans ma vie mais il ne m'empêche pas encore de pratiquer mon loisir préféré et c'est un énorme plus pour moi. Je pense que le mois de novembre va se dérouler nettement mieux PARCE QUE C'EST MON ANNIVERSAIRE DANS 3 JOURS !!!!!!! 



Je vous laisse lire cet article et vous souhaite d'avance un bon mois de novembre ;) (meilleur mois) !

{ Chronique Graphique} Beastars #1 - Paru Itagaki

vendredi 25 octobre 2019


Auteur : Paru Itagaki
Éditeur : Ki-Oon
Parution : 2019
Genre : Seinen
Pages : 208
Prix : 6,90 €



À l'institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l'alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !

Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu'il était proche de Tem, parce qu'il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout… parce que c'est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat…

Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l'école. Pour l'heure, les candidats se préparent, les élections approchent... Le favori n'est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer !

{Top 9} Des livres steampunk à dévorer !!!!!!

dimanche 20 octobre 2019


Image trouvée sur We Heart It (lien vers le profil dans l'image)

Oyez, oyez braves gens !

Oui, on se fait une salutation à la  Moyen-Age pourtant, ce ne sera pas le propos de cet article, mais genre pas du tout ! Aujourd'hui, je vous propose un petit top 9 des familles car un top ne fait jamais de mal à personne (si vous vous êtes déjà fait violenter par un top, appelez le 3810 ceci n'est pas un faux numéro). Surtout que j'ai envie de rendre hommage à un genre que j'aime d'amour et de thé (l'eau fraîche est un peu passée de saison) : le steampunk.

Si tu te demandes pourquoi je fais cet article qui te seras probablement inutile pour réussir dans la vie, fonder une famille..., eh bien tu es débile oui mais sache que si tu n'as rien à te mettre sous la dent pour l'automne hiver, un bon roman steampunk fonctionne très bien (eh je parle bien-sûr en terme de livres, quoique je ne sais pas si les bouquins steampunk ont un goût particulier je ne juge pas)
Et, si te dis que cela ne sert à rien de lire cet article étant donné que le mot "steampunk" a autant de sens pour toi que "馬鹿野郎", eh bien sache qu'en personne sympa de mon état, je t'ai concocté une petite définition (histoire d'étaler un peu ma science tiens).

C'est bon tout le monde est convaincu ? Alors c'est parti !